« Aidez-moi, c’est la dernière chance, Jumpei Yasuda » Nouvelle photo du journaliste japonais capturé par ISIS

Le gouvernement japonais analysait lundi une photo sur laquelle apparaît un journaliste japonais disparu en Syrie, document placé sur internet où il sollicite en japonais par écrit l’aide de son pays. « Aidez-moi, c’est la dernière chance, Jumpei Yasuda », est-il écrit en noir et rouge sur une grande feuille blanche qu’il tient devant lui, selon l’image montrée par les médias japonais, dont la chaîne publique NHK. « Nous analysons l’image mais nous pensons que c’est bien lui », a dit lundi matin à la presse le ministre japonais des Affaires étrangères, Fumio Kishida. « Nous mettons tout en oeuvre pour collecter des informations, le premier devoir du gouvernement étant de garantir la sécurité de ses citoyens », a-t-il ajouté. Jumpei Yasuda est un journaliste indépendant dont le cas avait notamment été notamment signalé par Reporters sans frontières (RSF). Il avait disparu mi-2015 alors qu’il se dirigeait vers la Syrie et était apparu pour la dernière fois sur une vidéo mise en ligne en mars dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *