Ahed Tamimi vivement critiquée pour avoir fait l’éloge du Hezbollah…..

L’adolescente palestinienne Ahed Tamimi, condamnée à huit mois de prison pour avoir giflé un soldat de Tsahal lors d’une manifestation violente dans le village de Nabi Saleh, est devenue une véritable heroine le mois dernier, lors de sa libération.  Celle-ci a publié une vidéo dans laquelle elle exprime son soutien au mouvement terroriste chiite Hezbollah……Le début de la fin ?……..Lire la suite sur koide9enisrael