Aéroport : les comportements suspects qui vous trahissent

 

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi le personnel de sécurité dans les aéroports arrête une personne pour l’interroger, quand il laisse une autre passer sans inspection aucune. Ou encore, comment identifier les terroristes qui essaient de saboter un vol particulier? Voici la réponse.

Le site « The Intercept » a révélé la liste secrète de l’ « Airports Authority » américaine (TSA), qui comprend 92 comportements différents éveillant la suspicion. En fonction de ces comportements, le personnel de sécurité arrête des personnes spécifiques afin de les interroger. Ils vérifieront également le contenu de leurs valises.

Basé sur les comportements mentionnés sur la liste, le personnel de sécurité examine les voyageurs. Ils leur attribuent une « note » qui permet de décider s’il faut les arrêter pour une inspection supplémentaire.

Parmi les différents comportements qui requièrent un suivi, se trouvent les passagers qui sifflent, les gens aux regards appuyés et froids, ceux qui transpirent ou ceux qui se touchent le visage comme s’ils s’étaient récemment rasés. Egalement visés, les personnes qui portent des vêtements inadéquats au lieu d’embarcation.

Avez-vous fait vos valises tout seuls ?

En Israël, ces 92 comportements sont intégrés depuis belle lurette dans le mode de fonctionnement et d’approche du personnel de sécurité. Le problème est que d’éventuels terroristes ou fraudeurs connaissent évidemment les erreurs à ne pas commettre. L’étude comportementale des passagers est ainsi approfondie au moment où vous vous y attendez le moins.

Et à tous ceux qui se demandent pourquoi les jeunes recrues chargées de l’embarquement et de l’enregistrement des bagages se bornent depuis des décennies à vous poser toujours les mêmes et inlassables questions sur le contenu de vos bagages, l’endroit d’où vous venez, celui où vous vous rendez, etc… Dites-vous bien qu’il ne s’agit que de la partie visible d’un jeu de reconnaissance gestuel. Mais à ce jeu là, vous ne pouvez sortir heureusement que perdant. Pour le bien et la sécurité de tous.

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *