« Activités terroristes hostiles : tirer pour tuer »

« La marine israélienne est prête à répondre à toute menace qui se présentera à elle, affirme avec assurance le capitaine Tomer Katzir. Le scénario de formation surprise illustre le haut niveau de préparation de la marine israélienne et des unités de commandos.

« Activités terroristes hostiles, tirer pour tuer, » a crié le commandant d’un navire d’attaque Devorah, le capitaine Tomer Katzir, lors de la session de formation combinée de commandos de marine qui ont eu lieu récemment à la base navale d’Ashdod.

Quatre navires d’attaque Devorah de la classe de l’unité de commando Ksif ont pris part à l’exercice de formation des soldats, qui a élaboré de multiples scénarios d’attaques simultanées. Certains des scénarios comprennent l’enlèvement d’un soldat et la directive Hannibal, la pénétration en territoire israélien depuis le sud de la Méditerranée de plongeurs d’attaque, et le remorquage de bateaux endommagés.

« La continuité est une force qui existe dans la marine »

« La continuité est une force qui existe dans la marine, » a déclaré le lieutenant-colonel Liv Zilberman, commandant de la compagnie. « Nous nous entraînons avec différentes unités afin de maintenir un niveau élevé de performance des soldats, les nôtres et les leurs. Nous formons donc nos commandos en utilisant des scénarios multi-niveaux complexes. L’objectif principal de cet exercice est de maintenir le niveau de préparation et la vigilance de situations d’urgence qui peuvent en résulter. »

L’exercice a été réalisé comme prévu, jusqu’à ce que les commandants eux-mêmes fussent surpris du nombre de scénarios simultanés qu’ils ont réussi à accomplir en une seule fois. Alors qu’un seul navire de défense faisait face à un bateau qui s’approchait d’objectifs stratégiques, un second navire traitait de la pénétration de plongeurs d’attaque, tandis que le troisième s’occupait d’un soldat enlevé à bord du navire lui-même.

« Cet exercice nous a apporté des situations extrêmes »

« Cet exercice a été créé dans le but de présenter le premier jour d’une guerre réelle, et nous a apporté des situations extrêmes. Nous savons que si un tel événement devait se produire, il produirait une surprise complète. Nous devons donc être prêts, même pour ces situations et nous savons à présent comment les gérer rapidement et professionnellement. L’exercice a été un succès et chaque soldat a rempli ses fonctions comme il a été prévu, » a déclaré le commandant du Devorah 831.

« Nous savons que dans une situation d’urgence, nous serons obligés de faire face à des attaques simultanées sur tous les fronts, par terre, mer et air. Voilà pourquoi la formation intégrée utilisant les trois branches de l’armée est si importante. Nous devons renforcer et préparer tous les fronts pour l’engagement prochain, » a déclaré le chef adjoint du personnel de la Division Nord, le lieutenant-colonel Zilberman.

« Nous sommes prêts à affronter toutes les menaces qui se présenteront »

Il a conclu : « Tous les scénarios présentés lors de l’exercice ont été une surprise pour tous les soldats et les officiers impliqués. Nous voulions créer une situation qui était aussi réelle que possible, dans laquelle on ignorait ce qui nous attendait. A la fin de la journée, les soldats et les officiers impliqués ont réussi à neutraliser toutes les menaces. Ceci est juste une autre confirmation que les soldats de l’Unité 916 sont prêts à affronter toutes les menaces qui se présenteront. »

3 pensées sur “« Activités terroristes hostiles : tirer pour tuer »

  • Avatar
    6 janvier 2016 à 14 h 20 min
    Permalink

    Personne ne s en prend à Israël pour rien. Israël je t aiiiiiimmmmeee

    Répondre
  • Avatar
    6 janvier 2016 à 15 h 15 min
    Permalink

    Bien sûre la loi du talion sans hésitation étant donné la réaction de tous !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *