Acté : Israël saisit l’argent du terrorisme palestinien dans les banques

En décembre dernier, dans le cadre d’un rapport complet sur la lutte contre l’Autorité palestinienne récompensant les terroristes arabes israéliens, l’ONG Palestine Media Watch recommandait au ministre israélien de la Défense de saisir certains fonds déposés sur des comptes bancaires israéliens. Ils sont utilisés par l’Autorité palestinienne (AP) pour régler le salaire des terroristes.

Le message de cette ONG a été entendu. Quelques jours plus tard, le ministre israélien de la Défense de l’époque, Naftali Bennett, répondait et annoncait que pour la première fois, Israël saisirait les paiements de l’AP aux terroristes arabes israéliens. Un certain nombre d ‘«ordres de saisie» ont été signés pour des millions de shekels que l’Autorité palestinienne avait versés aux terroristes.

Par exemple, l’un des terroristes, l’arabe israélien Fahri Omar, a reçu des centaines de milliers de shekels de salaires mensuels en récompense de son implication dans l’attentat suicide de 2005 dans la ville israélienne de Hadera. Six personnes ont été assassinées et des dizaines d’autres blessées.

Omar a fait appel de la décision de saisir son argent auprès des tribunaux israéliens. Cette semaine, le tribunal du district de Tel Aviv a rejeté l’appel d’Omar. 

Palestinian Media Watch se réjouit que le gouvernement israélien prenne des mesures concrètes dans la guerre contre le financement du terrorisme de l’Autorité palestinienne et espère que cette politique de saisie des comptes bancaires sur lesquels les terroristes reçoivent leurs salaires sera bientôt étendue à toutes les banques des zones de l’AP.

Une pensée sur “Acté : Israël saisit l’argent du terrorisme palestinien dans les banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *