Accords d’Abraham avec Israël, à qui le tour ?

Quatre pays islamiques de l’ère Trump/Netanyahu ont déjà signé les accords historiques d’Abraham. Le moment est venu où certains pays musulmans normaliseront également leurs relations avec Israël de l’ère Biden/Bennett. A court terme, les Comores et les Maldives devraient signer les accords, selon plusieurs sources israéliennes et internationales. Les pourparlers avec l’Arabie saoudite et l’Indonésie progressent également régulièrement. Plusieurs responsables ont également exprimé l’espoir que le Koweït et même le Qatar voudront la paix et le progrès. Tous pourraient reconnaitre enfin Israël.

Les États-Unis servent de médiateur dans les pourparlers entre Israël et l’Indonésie et l’Arabie saoudite. Un haut responsable du ministère israélien des Affaires étrangères a confirmé, entre autres, qu’il y a beaucoup de travail en coulisses sur la relation. Le but ultime est la normalisation. Les Accords d’Abraham ont prouvé qu’ils offraient un bon cadre. Israël n’a pas de relations diplomatiques officielles avec les deux pays, bien qu’il y ait de fréquents contacts officieux et clandestins. Il existe également des contacts avec l’Indonésie au sujet du commerce, du tourisme et de la sécurité. « Ce sont les deux pays avec lesquels nous voulons parvenir à un accord. Mais c’est un processus lent qui demande beaucoup de temps et d’efforts. Nous espérons le meilleur « , a déclaré le responsable.

Un accord avec l’Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, et l’Arabie saoudite, berceau de l’islam, serait une victoire diplomatique majeure pour Israël. Cependant, l’Etat juif regarde aussi plus loin dans la région. Des accords possibles avec Oman , le Koweït et le Qatar sont régulièrement rapportés dans les médias. Oman, en tant que puissance neutre dans la région, resterait à l’écart pour le moment, tout comme l’État pétrolier du Koweït. Le Qatar, qui envoie de l’argent dans la bande de Gaza avec l’autorisation d’Israël, pourrait également devenir potentiellement un interlocuteur. Surtout maintenant que le bras de fer diplomatique avec les pays voisins semble avoir été résolu.

Paix avec les Comores et les Maldives

Selon des sources diplomatiques, les principaux candidats à la normalisation des relations avec Israël sont les deux petits États insulaires de l’océan Indien : les Comores et les Maldives. Les deux États ont des populations musulmanes. Les sources ont déclaré qu’il y avait des contacts en cours. Cependant, rien n’indique que des annonces officielles suivront dans un proche avenir.

Les Comores, un petit archipel de l’océan Indien, n’ont jamais reconnu Israël. Mais les responsables israéliens ont confirmé en octobre dernier que les États-Unis avaient réuni des responsables comoriens et israéliens pour discuter de la normalisation. Les Comores sont membres de la Ligue arabe. Israël a eu de mauvaises relations avec les Comores dans le passé, tout en maintenant des contacts mitigés avec les Maldives. Les Maldives ont rompu tout lien, bien que les touristes israéliens soient toujours les bienvenus.

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.