Accord Israël-Bahreïn : condamnations à Ramallah, Gaza, Beyrouth, Téhéran et Ankara

Parlant une nouvelle fois d’une « trahison » et d’un « couteau dans le dos », l’Autorité Palestinienne a dénoncé la conclusion de l’accord de normalisation conclu entre Israël et le royaume de Bahreïn. En signe de « rétorsion », l’AP a annoncé la fermeture de son « ambassade » à Manama. L’ambassadeur Khaled A’araf est déjà de retour à Ramallah. A Gaza, des foules sont sorties dans les rues pour manfester leur colère et ont brûlé des portraits du président américain, du Premier ministre israélien et du roi de Bahreïn.Lire la suite sur lphinfo.com