Accord cadre sur le nucléaire iranien

Les grandes puissances et l’Iran sont parvenus à s’entendre à Lausanne sur les « paramètres clés » pour résoudre le dossier du nucléaire iranien, étape fondamentale sur la voie d’un accord final d’ici au 30 juin, ont annoncé jeudi les dirigeants occidentaux et iranien. C’est sur twitter que les Occidentaux et Iraniens, dont le président Hassan Rohani en personne, ont tous annoncé qu’un accord cadre avait été conclu à l’issue de plusieurs journées de négociations marathon. « Des solutions sur les paramètres clés du dossier nucléaire de l’Iran ont été trouvées. L’écriture (d’un accord final) doit commencer immédiatement, pour être terminée d’ici le 30 juin », a écrit M. Rohani. On a « maintenant les paramètres » pour résoudre les principales questions, a confirmé le secrétaire d’Etat américain John Kerry. Le président Barack Obama devait faire une déclaration à 18H15 GMT à la Maison Blanche. Selon les premiers éléments divulgués de ce pre-accord, la capacité d’enrichissement d’uranium de l’Iran devra être réduite et l’Iran maintiendrait 6.000 centrifugeuses en activité (contre 19.000 actuellement). Les sanctions américaines et européennes seront levées en fonction du respect des engagements de l’Iran, a immédiatement prévenu l’Union européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.