Abera Mengistu, l’otage oublié aux mains du Hamas depuis 900 jours

La famille d’Abera Mengistu a marqué jeudi les 900 jours depuis qu’il a traversé la barrière de la frontière avec Gaza, avec sa mère épuisée, confiant au Yedioth Ahronoth, « je suis fatiguée de combattre. »

La famille a rencontré la ministre de la Justice Ayelet Shaked plus tôt cette semaine, l’exhortant à les aider à obtenir des informations sur le sort d’Abera.

« Elle a été gentille avec nous, a posé beaucoup de questions et nous a demandé de lui parler de lui, mais à part, il n’y a pas eu d’avancée », a déclaré la mère d’Abera.

« Cela fait plus d’un an que nous avons rencontré le Premier ministre, je ne sais pas ce qu’il sait, mais il ne nous a pas rencontrés depuis. «Je veux savoir qu’il est nourri et qu’il n’a pas froid, je veux savoir qu’il est bien traité … Il n’y a pas une minute où je ne pense pas à lui … Chaque fois que nous nous asseyons pour manger, je me demande: est-ce qu’il mange bien? Est-ce que quelqu’un prend soin de lui? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *