A peine libéré, ce détenu jordanien meurt d’une balle perdue

Saari Mahmoud Eloradaat a été remis en liberté  le 13 avril dernier. Il avait purgé 15 années de réclusion criminelle dans les prisons du royaume hachémite.

Pas de chance pour ce détenu jordanien qui goûte à une liberté fraîchement retrouvée. Accueilli par ses proches par des tirs de joie, il écope d’une balle perdue et meurt sur le coup. Une scène filmée qui a fait le tour des réseaux sociaux arabes.

Une pensée sur “A peine libéré, ce détenu jordanien meurt d’une balle perdue

  • Avatar
    19 avril 2020 à 11 h 14 min
    Permalink

    c’est que son dieu avait estimé que 15 ans de prison ce n’étais pas assez pour ce qu’il avait fait

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *