A Londres, de plus en plus d’anglais attirés par la visite des mosquées

Pour le Conseil musulman de Grande-Bretagne qui organise sa grande opération de séduction annuelle « Visitez ma mosquée », c’est un succès.

Conforté par le succès de la troisième édition de cette Journée « portes ouvertes » ce sont quelques 150 mosquées qui ont ouvert leurs portes à destination des britanniques, soit près de deux fois plus qu’en 2016.

Devenu incontournable en l’espace de trois petites années, ce grand rendez-vous avec l’islam figure désormais à l’agenda de nombreux hommes politiques et dirigeants d’associations qui se pressent aux portes des mosquées pour la plus grande satisfaction de Shafiq Siddiq, le directeur général du Centre du patrimoine musulman de Grande-Bretagne (CSMB).

« Pour de nombreuses personnes et familles, c’était la première fois qu’elles visitaient une mosquée ou un centre islamique. La plupart d’entre elles étaient visiblement heureuses d’avoir l’opportunité de découvrir nos lieux de culte, estimant qu’une telle initiative contribue à renforcer la cohésion sociale et à exorciser les fantasmes », s’est-il réjoui.

Jeremy Corbyn, le leader du Parti travailliste connu pour sa haine d’Israël, a été invité à s’exprimer lors du lancement de l’opération à Londres. Il en a profité pour critiquer Donald Trump, en lançant sur un ton caustique : « se réunir autour d’une tasse de thé est bien plus efficace qu’ériger un mur coulé dans le béton ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *