A lire, pour tous ceux qui ont des doutes sur Tsahal

Tsahal, une « Armée humaine plus qu’humaine » … Tsahal, mondialement connue, (aussi incroyable que cela puisse paraître : La seule dont les autres armées savent le nom !), est une entité dont la réputation en tant que défenderesse de l’Etat d’Israël n’est plus à faire.

Mais Tsahal est aussi une armée injustement décriée à longueur d’articles de presse, comme une des plus sauvages que la terre ait portée, en particulier vis-à-vis des « pauvres palestiniens » dont elle ne fait que se protéger de leurs incessantes attaques assassines…

Et pourtant, même si cela peut paraître surréaliste, voire paradoxal quand on parle d’état de guerre, Tsahal mérite pour le moins un satisfecit pour son éthique … Respecter la vie humaine plus que tout.

Un état d’esprit qui lui impose d’apporter son aide quel que soit le type de catastrophe auquel elle se devra de faire face, quel que soit le moment où cela se produira, quelles que soient l’identité, la race et la religion des personnes alors concernées.

Suit une liste publiée par Tsahal soi-même, une liste qui peut paraître un tantinet longuette, voire fastidieuse mais qu’il serait parfaitement injuste de ne pas reproduire intégralement !

 Ainsi en 1953 : En Grèce…

Alors que l’Etat hébreu vient juste de fêter ses cinq ans, des navires de la Marine Israélienne qui menaient un exercice dans la zone vont fournir l’aide médicale nécessaire aux survivants d’un tremblement de terre qui a frappé la Grèce, tuant 1000 personnes, ouvrant ainsi la voie aux 27 autres missions humanitaires de Tsahal comptabilisées à ce jour…

1975 : Au Cambodge…

La guerre entre le Vietnam et le Cambodge a créé de nombreux réfugiés et Tsahal a déployé pendant un mois une équipe pour aider ces personnes vivant dans des camps.

1985 : Au Mexique…

Après  que quatre tremblements de terre quasi simultanés aient frappé Mexico tuant plus de 10 000 personnes, Tsahal a envoyé des délégations médicales, des équipes de recherche et de sauvetage, au total, 350 réservistes.

1988 : En Arménie…

Un tremblement de terre a frappé le nord-est de l’Arménie, tuant près de 60 000 personnes. Tsahal a répondu présent à Léninakan (aujourd’hui Gumri) pour venir en aide à 80% de la population contrainte de vivre dans la rue, sauver 14 personnes des décombres et, sans relâche les maintenir en vie jusqu’à leur transfert vers un hôpital.

1989 : En Roumanie…

Juste avant la révolution roumaine, des émeutes ont laissé de nombreuses personnes dans le besoin et c’est ainsi que le 12 décembre 1989, Tsahal a envoyé, outre une équipe de médecins et de chirurgiens pour leur venir en aide mais aussi huit tonnes de nourriture et d’équipement médical.

1992 : En Croatie…

Lors de la guerre civile de Bosnie (aujourd’hui Bosnie-Herzégovine), Israël a envoyé 13 tonnes d’aide humanitaire à Zagreb pour aider la population qui souffrait des conséquences de la guerre.

1994 : En Argentine…

Après une attaque terroriste menée par le Hezbollah contre l’Association Mutuelle Israélite (AMIA) à Buenos Aires, une équipe de Tsahal a été envoyée sur place pour prêter main-forte aux membres de cette communauté juive, l’une des plus grandes du monde dont 85 personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées.

1994 : En République démocratique du Congo…

Pour aider les malheureux fuyant la guerre civile du Rwanda, Tsahal a envoyé 270 militaires pour une durée de 40 jours à Goma, se faisant un devoir de pourvoir à leurs besoins alimentaires, de distribuer des vêtements et mettre en place un hôpital de campagne pour soigner les blessés.

1998 : Au Kenya…

Une voiture piégée a explosé près de l’ambassade américaine à Nairobi. Le Premier ministre israélien a ordonné à Tsahal d’envoyer sur place 170 soldats dont des équipes de recherche et sauvetage et des médecins.

A noter que l’armée israélienne fut la première armée étrangère à arriver sur les lieux.

1999 : En Macédoine

Tsahal a envoyé une délégation humanitaire de 60 soldats pour construire un hôpital de campagne de 100 lits et soigner les réfugiés contraints de quitter leur pays suite à la guerre du Kosovo.

1999 : En Turquie…

Un tremblement de terre de magnitude 7,4 sur l’échelle de Richter a frappé le nord-ouest de la Turquie. Des dizaines de milliers de bâtiments se sont effondrés et des milliers de personnes ont été portées disparues. Le Commandement du Front Intérieur de Tsahal a aidé le pays en sauvant 12 personnes et en construisant un hôpital de campagne où 1200 personnes ont été soignées et 15 bébés y sont nés.

1999 : En Grèce…

Un tremblement de terre a frappé Athènes, tuant 143 personnes et blessant 2000 autres. Tsahal a envoyé une délégation dans la capitale pour aider, aux côtés de la France et de la Suisse, à retrouver et sauver un maximum de disparus.

2001 : En Inde…

Un séisme de magnitude 7,7 a frappé Gujarat. Ce tremblement de terre a tué près de 20 000 personnes, blessé 167 000 autres et détruit 400 000 maisons laissant 600 000 personnes sans domicile. Une délégation israélienne composée de soldats de l’Unité de Recherche et Sauvetage a été envoyée pour mettre en place un hôpital de campagne avec 100 lits. Au total, 1300 blessés ont été soignés et 12 bébés y ont vu le jour.

2004 : En Égypte…

Un camion a foncé et explosé dans le Hilton de Taba dont une grande partie s’est effondrée, causant la mort de 31 personnes et blessant 159 autres. Une délégation de Tsahal et plus précisément le Corps Médical ainsi que des équipes de recherche et sauvetage sont restés trois jours sur place pour sauver un maximum de personnes.

2004 : Au Sri Lanka…

Un séisme et un tsunami ont causé d’importantes inondations et détruit une partie du sud-est de l’Asie. Tsahal a envoyé du matériel et de l’aide médicale dont 3 médecins, pour aider la population.

2005 : En Nouvelle-Orléans, États-Unis d’Amérique…

Pour faire suite aux conséquences meurtrières de l’ouragan Katrina, le général de brigade Yeheskel Levy du Corps Médical a coordonné le transfert de 80 tonnes d’aide humanitaire vers les États-Unis.

2006 : Au Kenya…

Un immeuble de cinq étages s’est effondré à Nairobi. Israël a alors décidé d’envoyer 80 soldats pour porter secours aux victimes.

2010 : A Port-au-Prince…

Un séisme a frappé Haïti et la République dominicaine, tuant et blessant des milliers de personnes. La délégation humanitaire de Tsahal envoyée sur place a soigné 1100 personnes, mené 319 opérations et 16 accouchements dont trois césariennes.

2010 : A Bogota en Colombie…

Après des inondations qui ont causé la mort de centaines de personnes, Tsahal et le ministère de la défense ont envoyé une délégation humanitaire pour fournir des soins médicaux aux victimes et du matériel, au total, près de 50 tonnes d’équipement dont 20 tonnes de nourriture, cinq mille kits médicaux, deux mille couvertures, mille ponchos, 1000 matelas et 100 tentes.

2011: A Minamisanriku…

Un violent séisme a frappé la côte nord-est du Japon, engendrant une série de tsunamis dévastateurs. Le Corps Médical de Tsahal et le Commandement du Front Intérieur s’y sont aussitôt investis et ont traité 220 patients.

2011: A Erciş…

Un séisme a frappé la Turquie, tuant 570 personnes et détruisant des milliers de bâtiments. La délégation de Tsahal a soigné les blessés qui avaient été sauvés et évacués dans des bâtiments réhabilités en hôpital de campagne.

2012 : En Bulgarie…

Un terroriste du Hezbollah a mené un attentat-suicide dans un bus transportant 42 Israéliens de l’aéroport vers des hôtels à Bourgas. Lors de cette attaque à la bombe, le chauffeur du bus ainsi que cinq Israéliens ont été tués et 32 personnes ont été blessées. Le Commandement du Front Intérieur, l’Armée de l’Air israélienne et le Corps Médical de Tsahal ont été envoyés sur les lieux pour soigner les victimes et les aider à rentrer en Israël.

2012 : Au Ghana…

Un centre commercial s’est effondré à Accra. Une délégation de Tsahal a été envoyée pour aider les forces locales. Au total, l’armée israélienne a pu sortir des décombres et sauver 78 personnes

2013 : A Tacloban…

Le typhon Haiyan a dévasté les Philippines et affecté environ sept millions de personnes dont plus de 660 000 ont été obligées d’évacuer leur maison. Une délégation composée de 148 soldats et officiers de Tsahal a rapidement installé un hôpital de campagne et géré environ 100 tonnes d’aide humanitaire et médicale.

2015 : Au Katmandou…

Le Népal a été touché par un séisme, tuant plus de 2000 personnes et blessant 4700 autres. Une délégation de Tsahal comptant 260 personnes et plus de 95 tonnes d’aide humanitaire s’est rendue sur place pour venir en aide aux victimes, construire un hôpital de campagne, soigner 1600 personnes, mettre au monde huit bébés et mener à bien 85 opérations chirurgicales !

2017: A Mexico…

Une délégation de Tsahal comprenant 70 hommes et femmes sont partis pour le Mexique afin de venir en aide aux survivants d’un autre séisme. A noter que cette mission a « un coté sacré », les soldats devant partir la première nuit de Roch Hachana, le nouvel an juif, l’un des jours les plus saints du calendrier, pour répondre présents.

2018 : Sur le Plateau du Golan…

La 210ème division de Tsahal a mené une opération humanitaire spéciale, à savoir, secourir et sauver de la zone de guerre les membres des Casques blancs et leurs familles, en danger en Syrie.

2016-2018 : A la Frontière syrienne, sur le plateau du Golan…

Un blessé syrien en demande d’assistance médicale à la frontière israélienne qui fut mieux que bien reçu alors que ni lui, ni même le soldat de Tsahal responsable de la sécurité ne savaient que peu de temps après serait déployée l’Opération humanitaire “Bon Voisin”.

Lors de cette mission, Tsahal s’est chargé de soigner dans les hôpitaux israéliens plus de 4000 syriens dont 1409 enfants et dans les cliniques de terrain, (dont la clinique Mazor Ladach,) plus de 6700 personnes.

Depuis la mise en place de l’Opération “Bon Voisin” Tsahal a fourni aux Syriens dans le besoin 2 124 conteneurs de médicaments, 25 726 boîtes de fournitures médicales mais aussi 22 générateurs, 40 véhicules, 1 066 720 litres d’essence, 646 tentes, 1741.69 tonnes de nourriture, 48 933 boites de lait infantile, 8173 paquets de couches, 350 tonnes de vêtements, 14 000 produits hygiéniques et un dernier raton laveur !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

2 pensées sur “A lire, pour tous ceux qui ont des doutes sur Tsahal

  • 2 septembre 2018 à 7:32
    Permalink

    pourquoi i24 ne mentionne pas tout cela au lieu d’être négative vis a vis d’Israel et de ne donner aux français qu’un vue alarmante sur israel et raconter des sornettes.
    i24 se veut être la voix d’israel .alors qu’elle soit juste et rétablisse la vérité au sujet d’israel
    c’est cela dont a besoin l’état juif dont fait partie Mr le responsable de cette chaine

    Répondre
  • 4 septembre 2018 à 2:05
    Permalink

    Nous avons toujours suivi les actions m’aides médicales de Tzahal, exemple d’humanité unique, qui garde en tête la base de notre culture à savoir la responsabilité à l’autre. Exemple malheureusement peu suivi mais à saluer !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *