« A la mère palestinienne », poésie gagnante du concours de Francophonie 2015

Ziad Medoukh, directeur du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza en Palestine, poète et écrivain d’expression française, a obtenu le premier prix de la Francophonie lors d’un concours international de  poésie 2015.

Il a gagné le premier prix pour son poème « A la mère palestinienne. Ses poèmes sont considérés par le jury comme « un cri libre et intense qui s’élève au-dessus des murs et du blocus de la honte. Ses mots sont universels de vérité et de sagesse. C’est la plume palestinienne de la paix  qui montre la dignité et le courage d’un peuple résistant. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *