A la mémoire de deux rabbins inconnus

Ils ne sont pas connus du grand public, et c’est dommage. Hier, 28 Sivan, était le jour anniversaire de la mort de deux rabbins dont l’histoire mérite d’être connue :

Le Rav Avraham Chaim Adadi était l’un des plus grands rabbins de Libye il y a environ 200 ans. Il a grandi en étant orphelin de ses deux parents. Dès son plus jeune âge, a été attiré par deux choses – la Torah et la Terre d’Israël. Ce rabbin a étudié et enseigné. Il a eu le mérite de monter en Eretz Israël à trois reprises, mais a dû quitter le pays à chaque fois et errer parmi les communautés juives du monde entier.

Il est finalement retourné dans le pays qu’il aimait tant et a été enterré à Safed. Dans son testament, il a écrit qu’il ordonnait qu’on ne lui attribue pas de titres honorifiques exagérés lors des éloges funèbres, mais qu’on prononce plutôt des paroles louant la Terre d’Israël et de l’importance de l’idée de la Techouva, le repentir.

Le rabbin des forêts

Le Rav Israel Zeev Gustman est né en Lituanie et était considéré comme un prodige depuis son plus jeune âge. Son jeune fils Meir a été enlevé et assassiné par les nazis pendant la Shoa. Le Rav, sa femme et sa fille ont réussi à s’échapper et ont survécu. Il a rejoint le camp des partisans, se cachait dans les arbres et les buissons. Pour survivre, il mangeait des champignons et d’autres plantes dans les forêts.

Plus tard, lorsqu’il fonda une yeshiva dans le quartier de Rehavia à Jérusalem et la dirigea, les étudiants étaient surpris de le voir parfois lui-même arroser les fleurs autour de la yeshiva. Il expliquait alors qu’il faisait cela en signe de gratitude envers les plantes, qui l’avaient sauvé. Aujourd’hui encore, il y a un beau jardin autour de la Yeshiva.

Peu d’étudiants, de descendants et de personnes marqueront le jour anniversaire de leur mort aujourd’hui, mais il me semble que ces deux histoires, qui commencent en Libye et en Lituanie et se terminent à Safed et à Jérusalem, font partie de l’histoire à laquelle nous appartenons tous.

A leur mémoire.

Sivan Rahav-Meir

Sivan Esther Rahav-Meir est une journaliste, reporter, publiciste et présentatrice de télévision et de radio israélienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.