A Jérusalem, le Premier ministre japonais repousse sa conférence de presse

Après la diffusion d’une nouvelle vidéo menaçant d’exécuter deux otages japonais si Tokyo ne versait pas sous 72 heures 200 millions de dollars aux djihadistes de l’Etat islamique, le Premier ministre Japonais Shinzo Abe, a repoussé d’une demi-heure la conférence de presse prévue ce matin. Il s’est retiré avec ses conseillers pour évaluer la réponse du Japon aux menaces de Daesh. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *