Une pensée sur “A. Finkielkraut se sépare de la LICRA

  • 31 janvier 2017 à 2:10
    Permalink

    Boker tov, dit-on en Israël ! C’est seulement maintenant qu’il réalise ce qu’est la LICRA ? Il lui en a fallu du temps !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *