A douze ans, elle monte sur le Mont du Temple : c’était son rêve

A douze ans, déjà  victime de la terreur, Ayélet Shapira monte sur le Mont du Temple à Jérusalem en l’honneur de sa Bat mitzvah, une cérémonie marquant l’âge de sa maturité qui lui enjoint de prendre la responsabilité de ses propres observances des commandements juifs.

Ayélet a déclaré dans sa première interview publique que c’était son rêve de monter sur le Mont, le site le plus saint du judaïsme, en l’honneur de cette journée spéciale.

Elle avait onze ans lorsqu’elle a été gravement brûlée dans une attaque à la bombe incendiaire par des terroristes arabes qui s’en sont pris à la voiture de sa famille. Elle était avec son père près de Ma’ale Shomron en Samarie fin décembre. L’attaque a occasionné de graves brûlures sur 40% de son visage et sur le haut du corps. Après un long séjour à l’unité des grands brûlés de l’hôpital Tel Hashomer, elle est maintenant dans la salle des enfants à l’hôpital pour continuer sa rééducation.

Le public est invité à continuer de prier pour le rétablissement complet de Ayelet bat Ruth.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *