86 % des Israéliens souhaitent pour leurs enfants un mariage juif

 

Un nouveau sondage montre que laïcs et religieux veulent poursuivre les traditions de la nation juive, alors que les médias affichent un désaccord sur la conversion. Les Juifs en Israël trouvent que la poursuite de la mission spirituelle du peuple juif est importante, indépendamment de leur propre niveau de dévotion religieuse.

Assurément, un mariage juif ! Le sondage a été commandé par l’ONG « Itim », qui aide ceux qui cherchent à se convertir au judaïsme, et qui vient de prendre en mains 500 candidats représentant un éventail diversifié de l’opinion publique israélienne. Itim a constaté que pas moins de 86% des répondants ont dit qu’il était important ou très important pour eux que leurs enfants se marient à des conjoints juifs.

Conversion ?

Sur le sujet de la conversion,les opinions sont plus diverses. Un total de 60,3% de la population israélienne a estimé que le processus de conversion au judaïsme en Israël est trop difficile et devrait être facilité.

Cependant, seulement 25,4% des religieux et des ultra-orthodoxes ont dit que le processus est trop difficile, en indiquant leur soutien à des normes strictes appliquées à ceux qui cherchent à rejoindre le peuple juif. Parmi les Juifs traditionnels, ce chiffre est en hausse de 50,7%, et parmi les Juifs laïcs, il était aussi élevé que 80,5%.

Le sondage a également révélé que la jeune génération est plus attachée aux normes  strictes de conversion que la population plus âgée. Alors que 51,9% des personnes âgées entre 18 et 24 ans estiment que le processus est trop difficile, ce chiffre est en hausse à 71,5% chez les personnes âgées de 55 ans et plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *