7 millions de dollars pour le musée à la gloire du terroriste Yasser Arafat

Les Palestiniens ont beau avoir un recours sans limite à un discours de victimes, largement repris et amplifié par la presse occidentale, il n’en reste pas moins que les budgets dédiés – souvent sur les fonds internationaux – aux hommages aux terroristes ne sont jamais taris. Pourquoi l’Autorité palestinienne a-t-elle dépensé 7 millions de dollars pour ce projet plutôt que pour des besoins pratiques plus fondamentaux, alors que nous entendons constamment que les Palestiniens sont dans la misère et la pauvreté? A Ramallah, le musée à la gloire d’Arafat est donc une bien onéreuse réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *