Le maire de Londres Boris Johnson a écourté sa visite des territoires palestiniens

Le maire de Londres Boris Johnson a écourté sa visite des territoires palestiniens en Judée Samarie en raison de préoccupations de sécurité suite à ses commentaires concernant le mouvement BDS.

Johnson devait se réunir avec un groupe de jeunesse palestinien, des femmes d’affaires et le Premier ministre palestinien, Rami Hamdallah. Pourtant, son invitation a été annulée suite à ce qu’il a qualifié de « remarques inexactes et mal informées concernant BDS. Sa rencontre avec Hamdallah devait avoir lieu comme prévu. Il avait dit: « Je ne peux pas penser à quelque chose de plus insensé que de dire que vous voulez désinvestir ou sanctionner ou boycotter un pays qui est la seule démocratie dans la région, le seul endroit qui, à mon avis, est une société ouverte et pluraliste « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *