53 cas présumés de blanchiment d’argent de la FIFA

A la suite des dernières allégations de corruption de la FIFA, les autorités suisses étudient 53 cas présumés de blanchiment d’argent dans le cadre de l’enquête du concours concernant l’accueil de la Coupe du monde en 2018 et 2022. Le procureur général Michael Lauber a déclaré que les banques suisses ont fait état de plusieurs transferts d’argent suspects. Il a ajouté que « l’enquête est énorme et très complexe » et qu’elle pourrait prendre des mois voire des années avant d’aboutir. A ce stade, Lauber ne peut pas se prononcer sur l’implication ou non du Président et du Secrétaire général de la FIFA, précisant que pour le moment, ils ne sont pas suspects dans cet affaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *