500 personnes manifestent à Arad contre la vague de licenciements qui touche la localité

Apres la fermeture de deux usines dans la même semaine, les habitants de « La perle du Néguev » protestent contre les entreprises qui s’installent dans la région pour profiter des aides de développement nationales et plient bagages dès leur contrat révolu. La Mairesse d’Arad: « il est inacceptable que ces compagnies profitent des cadeaux de l’état pendant des années et s’enfuient sans rendre quoi que ce soit à la société israélienne. Il est temps que Netanyahou se réveille. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *