45 djihadistes de l’Etat islamique meurent empoisonnés à un repas de rupture du Ramadan

Quarante-cinq terroristes de l’État islamique sont morts lundi, non pas dans le cadre d’une bataille rangée, mais d’empoisonnement à l’issue d’un repas de fin du jeun du Ramadan. Les 45 djihadistes sont tous morts la même nuit après avoir dîné ensemble dans la ville irakienne de Mossoul. Un porte-parole du Parti démocratique du Kurdistan a déclaré au journal kurde Al Sumaria News que « les terroristes méritaient leur sort pour les atrocités qu’ils ont commises à Mossoul et ailleurs ». La cause exacte de l’intoxication alimentaire demeure incertaine, mais il y a déjà eu par le passé des cas de djihadistes de l’Etat islamique empoisonnés par des rivaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *