Un soldat poignardé à Jérusalem dans un état désepéré

Un soldat de la police des frontières a été poignardé au cou il y a quelques minutes, devant la porte de Damas à Jérusalem (Shaar Shehem). Grièvement atteint, il a été immédiatement évacué par le Magen David Adom vers l’hôpital Hadassah Ein Karem. Juste avant de perdre connaissance, il est parvenu à tirer sur son assaillant, le blessant également très grièvement. Le terroriste, âgé de 18 ans et originaire des territoires sous administration de l’Autorité palestinienne, a également été évacué vers un hôpital.

La victime
attentat1
Le terroriste

Peu de temps avant l’attentat, le Premier ministre avait déclaré à l’ouverture du Conseil des ministres: « Le calme relatif qui prévaut actuellement ne doit leurrer personne. Il y a toujours des tentatives de la part des terroristes, malheureusement certaines d’entre elles parviennent à nous toucher même si la majorité sont déjouées par nos services de sécurité ».

Le président d’Israël Beitenou, Avigdor Lieberman, a déclaré peu avant l’attaque à Jérusalem qu’Israël a perdu sa capacité de dissuasion contre ses ennemis. « Ma position était très claire avant l’opération Bordure protectrice et même après l’opération, et je regrette que le gouvernement n’ait pas pris en considération ma position, » a-t-il dit.
« Au contraire, ils nous découragent, nous achètent le calme au prix de la reconstruction de leur infrastructure de la terreur », a déclaré l’ancien ministre des Affaires étrangères. Vendredi, un Juif de 25 ans, Danny Gonen a été assassiné par un terroriste palestinien qui a tiré 10 balles à bout portant.

Le second attentat en 48 heures

Vendredi, avant l’entrée du shabbat, deux jeunes randonneurs qui revenaient d’une baignade dans l’une des sources de la région de Dolev au nord de Jérusalem, ont été interpellés par un terroriste alors qu’ils étaient au volant de leur véhicule. L’homme leur a fait signe sur le bas côté pour leur demander de l’aide. Le terroriste a alors tiré à bout portant et à dix reprises sur les deux Israéliens avant de prendre la fuite. Danny Gonen z’al, 25 ans, de la ville de Lod a été tué sur le coup. L’ami de D. Gonen a été blessé dans l’attaque.

Une pensée sur “Un soldat poignardé à Jérusalem dans un état désepéré

  • Avatar
    21 juin 2015 à 17 h 28 min
    Permalink

    ‘est dans un cimetière pour être enterré vivant que l’assassin aurait d^être dirigé.

    Ca suffit d’encaissersans rien dire

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *