3000 islamistes de retour de Syrie au Maroc menaceraient la sécurité de l’Europe

Les services secrets marocains auraient alertés le gouvernement Espagnol du retour au Maroc de 3000 jihadistes ayant potentiellement l’intention de commettre des attentats sur le territoire national, en Espagne et en Europe, révèle El Confidential Digital citant des sources policières ayant eu accès au rapport confidentiel. Et les jihadistes les plus suspectés sont actuellement localisés dans le nord du pays, précisément Nador, Tanger et Tétouan. Cette alerte susciterait beaucoup d’ « inquiétude » du côté de Madrid, en raison notamment de l’état des frontières du Maroc avec Ceuta et Melilla. En effet, le même rapport confidentiel ferait état de «graves» failles de sécurités qui empêchent un contrôle efficace des usagers qui sont pourtant près de 15 000 par jour à franchir les frontières. La même source regrette que le système d’identification automatique utilisé jusqu’en 2009 ait été désinstallé par d’anciens responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *