«À nos yeux, nous n’avons jamais été perdus. Nous savions qui nous étions et avons toujours voulu rentrer à la maison et renouer avec nos racines. »
Le 3 janvier, trois sœurs Lhanghal du nord-est de l’Inde – Rut, 28 ans; Dina, 21 ans; et Avigail, 13 ans – ont immigré en Israël, la terre que leurs ancêtres ont été forcés de quitter il y a 27 siècles.
Lire la suite sur jforum.fr