24 Kurdes assassinés dans une embuscade des terroristes de l’ISIS

Les terroristes de l’État islamique ont tué au moins 24 membres des forces de sécurité kurdes lors d’une des batailles les plus meurtrières depuis l’été dernier au nord de l’Irak, qui s’est avérée être une embuscade, rapportent les responsables kurdes.

Trois officiers kurdes ont signalé des affrontements avec l’État islamique. Ces affrontements ont continué le dimanche, un jour après la chute de Gwer, une ville à quelque 40 km au sud-ouest de la capitale, dans la région autonome kurde d’Arbil.

Gwer contrôlée alors par les Kurdes était susceptible d’être une rampe de lancement pour toute tentative future des forces irakiennes et kurdes de reprendre Mossoul, la plus grande ville du nord de l’Irak.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *