22 morts après un match de football en Egypte

Vingt-deux personnes ont été tuées dimanche soir lors de heurts opposant au Caire la police à des supporters du club de football Zamalek avant un match,  violences liées au football les plus meurtrières depuis 2012. Les heurts qui, selon un bilan officiel, ont également fait plus de 25 blessés, ont éclaté devant un stade du nord-est du Caire. Des supporters du club de football de Zamalek ont tenté de rentrer de force dans l’enceinte du stade pour assister à la première rencontre du championnat de première division ouverte au public depuis 2012. La rencontre programmée contre le club d’Enbi se déroulait devant le public, et non à huis clos comme cela a été le cas pour la plupart des matches en Egypte depuis des violences meurtrières dans un stade à Port-Saïd en 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *