20 arguments massues à glisser dans une discussion sur Israël

Devant l’avalanche de questions posées sur les forums de Coolamnews, ainsi que sur notre page Facebook. Devant les contrevérités assénées par les détracteurs d’Israël dans leurs commentaires, y compris dans nos propres forums, voici une série d’arguments historiques qui aidera les personnes bien intentionnées à trier le grain de l’ivraie.

Cela ne vous prendra qu’une minute et demie à lire! Cela a du sens et c’est juste. Juif ou pas
Juif, peu importe. Tous ces arguments sont basés sur des faits !

1. Nation et Jérusalem? Israël est devenu un État en 1312 avant l’ère chrétienne, deux mille ans avant
la montée de l’Islam.

2. Les réfugiés arabes en Israël ont commencé à s’identifier comme Palestiniens en 1967, deux décennies
après la création de l’Etat moderne d’Israël.

3. Après la conquête de la terre en 1272 avant l’ère chrétienne, les Juifs ont gouverné le pays pendant mille ans.
Il ont été présents en continu pendant 3 300 ans en terre d’Israël.

4. Le seul contrôle arabe après l’occupation en 635 av. J.-C. n’a duré que 22 ans.

5. Pendant plus de 3 300 ans, Jérusalem était considérée comme la capitale du peuple juif. Jérusalem n’a jamais été
la capitale d’une entité arabe ou musulmane. Même les Jordaniens, quand ils ont conquis la ville n’en ont pas fait leur capitale. Quant aux dirigeants arabes, ils ne l’ont pas visitée.

6. Jérusalem est mentionnée plus de 700 fois dans la Bible et pas une fois dans le Coran.

7. Le roi David a fondé la ville de Jérusalem, Mohammed n’y a pas mis les pieds.

8. Les Juifs prient en se tournant vers Jérusalem, les musulmans se tournent vers la Mecque. S’ils sont entre Jérusalem et la Mecque, alors ils font face à la Mecque et tournent le dos à Jérusalem.

9. Réfugiés arabes et juifs? En 1948, les dirigeants arabes ont encouragé les réfugiés arabes à
quitter Israël en promettant de purifier la terre des Juifs. Soixante-huit pour cent d’entre eux ont fui
sans avoir croisé un soldat israélien de leur vie.

Des éternels réfugiés

10. Les réfugiés juifs ont été forcés de fuir les pays arabes à cause de la violence et de la persécution arabe.

11. Le nombre d’Arabes ayant quitté Israël en 1948 est estimé à 630 000. Le nombre de réfugiés
juifs ayant quitté les pays arabes est sensiblement le même.

12. Les réfugiés arabes n’ont délibérément pas été absorbés dans les pays arabes, malgré leur vaste territoire.
Sur les 100 000 000 réfugiés dans le monde depuis la Seconde Guerre mondiale, ils forment le seul groupe
qui n’a jamais été intégré. Les réfugiés juifs ont tous été absorbés en Israël. Un pays pas plus grand que le New Jersey, ou deux départements français

13. Les guerres arabo-israélienne? Les Arabes sont venus de huit états pour combattre Israël. Ils ont initié les cinq guerres et les ont perdues.

14. La charte du Fatah appelle toujours à la destruction d’Israël.  Israël a remis la majorité des territoires de Judée et de Samarie à l’Autorité palestinienne, et leur a fourni des armes.

15. Pendant la domination jordanienne, des lieux saints juifs ont été pillés et les Juifs ont été privés du droit
d’accès. Sous souveraineté israélienne, tous les sites musulmans et chrétiens ont été préservés et sont libre d’accès aux croyants de toutes les religions.

L’obsession israélienne de l’ONU

16 Israël et les Arabes aux Nations Unies, sur 175 résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU en 1990, 150
étaient contre Israël.

17. Sur les 690 résolutions de l’Assemblée générale en 1990, 429 étaient contre Israël.

18. L’ONU était silencieuse lorsque 58 synagogues à Jérusalem ont été détruites par les Jordaniens.

19. L’ONU a gardé le silence lorsque les Jordaniens ont systématiquement profané l’ancien cimetière juif sur le mont des Oliviers.

20. L’ONU était silencieuse lorsque les Jordaniens ont appliqué des politiques telles que l’apartheid qui a empêché les Juifs d’atteindre le Mont du Temple et le Mur occidental.

Juif ou non-juif, peu importe. La vérité et la paix sont des valeurs partagées par chacun d’entre nous. Et tout le monde doit savoir. Evidemment, cette liste n’est pas exhaustive…

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l’actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

3 pensées sur “20 arguments massues à glisser dans une discussion sur Israël

  • 26 octobre 2017 à 9:29
    Permalink

    Bravo et merci, mais je ne pense pas que cela puisse clore le bec de ces teigneux. Ils sont antisémites dans l’âme (s’ils en ont une). Shalom.

    Répondre
  • 1 novembre 2017 à 11:45
    Permalink

    Génial, je me fait un pense-bête à tout hasard!

    Shalom, merci

    Mireille Lanz

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *