En plein vol, l’intervention de l’épouse d’un émissaire Habad crée le buzz

L’histoire de Rochel Groner, épouse Habad, qui a réussi à apaiser un enfant autiste lors d’un vol Europe-États-Unis, a fait le tour de la Toile. Un récit qui a provoqué un mégabuzz sur Facebook ! Du 15 juillet au 15 août, Coolamnews publie ses meilleurs articles de l’année écoulée. Article publié le 101/08/2017 

(Photo du haut: Rochel Groner à l’oeuvre sur le vol vers les Etats-Unis). C’est son mari, le Rav Bentzi Groner, émissaire Habad du Rabbi de Loubavitch qui raconte les faits sur son compte Facebook. Le couple Groner revenait d’un voyage en Israël. Ils avaient accompagné un groupe Taglit-Birthright. En plein vol de correspondance depuis l’Europe, alors que la durée du voyage est de plusieurs heures, un jeune garçon autiste commence à s’agiter. Les cris de l’enfant, « ont été perçus dans tout l’avion » relate-t-il.

« La tension entre les passagers était palpable. Personne n’osait protester, mais le malaise ne faisait que s’accroître ». Le Rav Bentzi Groner confie encore que sa femme Rochel s’est approchée du siège de l’enfant et lui a tendu la main. Il a levé les yeux vers elle et a accepté l’invitation. Tous deux se sont ensuite dirigés vers un coin de l’avion. Ils se sont assis contre une cloison pour y jouer pendant quelques heures. L’enfant s’est senti rassuré. Il n’a plus émis la moindre plainte jusqu’à l’atterrissage.

« Nous avons besoin de plus de gens comme ça dans le monde »

Une histoire qui a attendri le Web. Le message de Rabbi Groner et les photos ainsi postées ayant suscité des milliers de « j’aime ». Un récit partagé des centaines de fois sur Facebook. De nombreux internautes ont ​​félicité Rochel pour son admirable et affectueuse intervention.D’autres ont souligné l’influence inspirante qu’elle a ainsi véhiculée. L’un deux a même écrit, « Nous avons besoin de plus de gens comme ça dans le monde ».

« Bien que la plupart des passagers observaient Rochel avec admiration, ils ne pouvaient se douter qu’elle agissait en connaissance de cause », a déclaré Rabbi Groner. Sa femme est co-directrice du « Charlotte, NC chapter of Friendship Circle and ZABS Place », une épicerie et centre de formation professionnelle et d’emploi pour jeunes adultes en situation de handicap.

Source : The Algemeiner

Katja Epelbaum

Katja Epelbaum

Diplômée de la Sorbonne en Science politique et en Histoire, j'ai toujours su que je m’épanouirais professionnellement dans l’écriture. Depuis l'Alya, Katja collabore avec le journal Hamodia et Le Mag, et poursuit différents projets d’écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *