150 000 civils réfugiés dans les bases de l’ONU au sud-Soudan

La situation au Soudan du Sud reste très instable. Depuis l’indépendance du pays qui s’est détaché du Soudan le 9 juillet 2011, les combats dévastent les villes. 153.679 personnes ont trouvé refuge dans les six bases de l’Onu au Soudan du Sud, a déclaré mardi la Mission des Nation unies au Soudan du sud (Minuss).

Une pensée sur “150 000 civils réfugiés dans les bases de l’ONU au sud-Soudan

  • 8 juillet 2015 à 1:45
    Permalink

    Avant la création de l’Etat du Sud Soudan (soutenue et défendue par Israël), les massacres contre les chrétiens par l’armée de Bashir étaient quotidiens ! Bashir avait commencé à faire un véritable génocide. La situation est sans doute dure aujourd’hui, mais il ne faut jamais oublier ce qu’elle était auparavant et le fait que les chrétiens au Soudan peuvent aujourd’hui se défendre puisqu’ils ont leur Etat.

    La situation est trash aujourd’hui, et j’espère de tout coeur qu’elle s’arrangera et que la situation se stabilisera mais je trouve que la formule « Depuis l’indépendance du pays qui s’est détaché du Soudan le 9 juillet 2011, les combats dévastent les villes » est dangereuse car elle semble dire que la création d’un Etat du Sud soudan était une erreur alors que ce n’est absolument pas le cas.

    La création de cet Etat était indispensable !

    Le problème c’est Bashir. Il est toujours là, toujours assoiffé de sang, et il dirige le Nord Soudan.

    Ne faisons donc pas de confusion car avec ou sans le Sud Soudan, ses ambitions génocidaires l’animent.

    Elles ne l’animent pas davantage depuis la création du Sud Soudan.

    Prétendre le contraire, c’est faire le jeu de Bashir dont le souhait le plus cher est la dissolution de l’Etat du Sud Soudan, car ça mettrait ainsi les chrétiens du Soudan TOTALEMENT à sa merci, sans possibilité de se défendre.

    L’Histoire du Sud Soudan est finalement proche de celle d’Israël, et l’aspiration à la dissolution de l’Etat du Sud Soudan répond aux mêmes ambitions que celles de ceux qui souhaitent la disparition d’Israël. Le but réel étant la mise en place d’un génocide total (c’est leur souhait) facilité par la confiscation de l’Etat-rempart.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *