Yaron Kohlberg: le génie israélien de la musique conquiert le monde

La musique adoucit les mœurs dit-on. C’est un fait avéré en ce qui concerne les humains mais aussi les pays ! S’il ne fallait qu’un exemple pour vous en persuader, Yaron Kohlberg est l’incontournable magicien qu’il vous faut ! (Vidéo ci-dessous)

Adorable jeune prodige né à Jérusalem en 1983, Yaron est cet artiste inspiré depuis toujours. Ce géant gagnant de tant de prix que la liste est trop longue pour la reproduire ici dans sa totalité !

Quelques exemples pris au hasard : Lauréat du Congrès international de Parnassos à Monterrey au Mexique, il reçoit les mêmes récompenses au Concours international de Chostakovitch à Hanovre, au concours d’Andorre, celui de Tivoli à Copenhague et celui de Grieg à Oslo.

Dito en Israël. Il a remporté quasiment toutes les épreuves, prix et citations, y compris la médaille des jeunes artistes de la station de radio The Voice of Music, le Concours Clairmont et la compétition de piano de l’Académie de Jérusalem …

Récipiendaire régulier de la bourse de la Fondation culturelle Amérique-Israël depuis 1992, il s’est offert le luxe rare de jouer en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Copenhague, l’Orchestre de l’Air de Paris, celui du Festival des cordes du Colorado, celui de chambre de Bombay, celui d’Amadeus au Mexique et les principaux orchestres israéliens, y compris l’Orchestre philharmonique israélien, les Orchestres symphoniques de Jérusalem, Haifa, la Camerata, Raanana Symphonette et l’Ensemble de solistes de Tel Aviv …

Regardez ce qu’il fait d’une simple chanson Hava Naguila…

ou

 

Surdoué en langues

C’est aussi un surdoué catégorie linguistique. Il parle à peu près autant de langues qu’il a traversé de pays au cours de sa carrière ! Et cette liste non exhaustive est elle aussi particulièrement impressionnante !

Citons dans le désordre : Londres, Boston, Chicago, Bombay, Moscou, Washington, Bonn, Cleveland, Paris, Genève, Mexico, Oslo et/ou Pékin, (j’en passe et des meilleures), toutes, d’ouvrir grand la porte à cet homme envoûtant.

Cerise sur cet énorme gâteau, il lui faut ajouter à tout cela une mission d’homme ouvert à tous et à la Paix. Et c’est ainsi qu’il communique avec les chinois dans leur langue. Il a aussi créé avec le palestinien Bishara Haroni, un célèbre duo pianistique qui porte le nom hautement symbolique d’« Espoir »…

 

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Yaron Kohlberg: le génie israélien de la musique conquiert le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *