Andrew Viterbi : Le génial bienfaiteur du Technion de Haïfa

L’inconcevable, un concept inconnu d’Andrews Viterbi…Il y a de quoi s’inquiéter de l’intelligence artificielle nous dit-on. Ne serait-il pas plus sage de s’extasier devant l’intelligence humaine qui l’a créée ?

Qu’il s’agisse d’un Einstein, l’un des pères fondateurs du Technion ou plus près de nous et toujours bien vivant, du Pr Andrew Viterbi dont on peut découvrir les dernières trouvailles dans un article publié par le comité de rédaction du Technion.

Pour un lecteur lambda dont je suis, l’article en question possède la beauté subliminale des choses que l’on ne comprend pas. ( ! ) C’est pourquoi j’ai choisi de me détourner des idées pour aller vers l’homme qui a l’insigne chance de les signifier ! Et parler de sa réussite et sa grande générosité…

Fortune faite grâce à ce qui allait devenir une véritable révolution dans le domaine du « sans fil », Andrew Viterbi décide de faire un don à l’établissement dans lequel il a obtenu son doctorat : USC’s School of Engineering.

Un cadeau historique de 52 millions de dollars. C’est à cette époque, le don le plus important jamais fait. La célèbre université répondra en ajoutant le nom du donateur pour devenir l’USC Viterbi School of Engineering le 2 mars 2004.

Et de continuer sur sa lancée. 2 millions de dollars par ci, 15 millions de dollars par là. Mais Viterbi va ajouter un autre favori à cette liste dorée.

Viterbi offre 50 millions pour le Technion

Ainsi le professeur Andrew Viterbi, d’offrir à son nouveau protégé, le Technion, la modique somme de 50 millions de dollars.  Son but, établir le statut de la célèbre université en tant que leader. Leader dans le domaine de l’ingénierie électrique et du génie informatique en Israël et à travers le monde.

« Il est impossible d’imaginer Israël sans son « Technion », sans ses chercheurs, ses étudiants et ses anciens élèves de la Faculté de génie électrique », lui a écrit le ministre de l’Éducation Naftali Bennett dans une lettre de remerciement.

Ce à quoi, notre savant répondit :  « Je suis extrêmement fier d’avoir mon nom associé au Technion. C’est l’une des principales institutions scientifiques et technologiques au monde. Les diplômés du Technion en génie électrique sont en grande partie responsables de la création et du maintien de l’industrie israélienne de haute technologie. Un fait essentiel pour le succès économique d’Israël. Pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés, nous devons promouvoir le recrutement intensif de nouveaux professeurs et entrer dans les nouveaux champs de recherche. »

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *