Ce que dit Simone Veil en 2007 à propos d’Israël

 

On est 2007, devant l’Assemblée générale des Nations unies, Simone Veil met en garde le monde contre le négationnisme et l’islamisme radical. Voici un extrait de son discours prononcé à l’occasion de la Journée internationale pour la mémoire des victimes de la Shoah.

« Au sein des représentants de l’Islam radical, les appels à la destruction d’Israël, terre ancestrale des Juifs depuis l’antiquité, devenu refuge des survivants et rescapés de la Shoah, m’inquiètent profondément. En prétendant que la Shoah est un mensonge forgé par les Juifs pour justifier la création d’Israël, ils ont ouvert une brèche.

Ils justifient leur volonté de détruire l’Etat d’Israël. Ce négationnisme idéologique trouve un véritable écho auprès d’esprits ignorants et fanatisés. Plus particulièrement parmi les jeunes, notamment grâce aux nouvelles technologies de communication. Ce qui s’est passé lors de la conférence des Nations Unies à Durban, en 2001, est édifiant.

Destinée à traiter des différentes formes du racisme, elle s’est transformée en un forum de haine à l’égard des Juifs. Et accompagné d’un déchaînement à l’encontre d’Israël, mais aussi des Etats-Unis et de l’Occident dans son ensemble ».

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *