120 prisonniers palestiniens refusent de se nourrir depuis ce matin

120 détenus sécuritaires palestiniens affiliés au Fatah de la prison de Ketsiot ont refusé ce matin de se nourrir. Ils protestent contre leurs conditions de détention et le transfert de prisonniers d’une cellule à l’autre. Les services pénitentiaires considèrent les grèves de la faim lorsque 6 repas consécutifs sont repoussés par les détenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *