11 pays arabes accusent l’Iran de terrorisme

Onze pays arabes du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord accusent l’Iran de parrainer le terrorisme et de s’ingérer constamment dans les affaires intérieures des pays arabes, provoquant des tensions et une instabilité dans la région.

Dans une lettre adressée à l’Assemblée générale des Nations Unies diffusée lundi, les onze pays ont cité le soutien de l’Iran aux rebelles chiites Houthi au Yémen et au groupe chiite Hezbollah au Liban qui a envoyé des combattants pour soutenir le gouvernement syrien. Ils ont également accusé l’Iran de soutenir « des groupes terroristes et des cellules » à Bahreïn, en Irak, en Arabie saoudite, au Koweït et ailleurs.

Ils ont réitéré une déclaration du ministre des affaires étrangères de Bahreïn en septembre, selon laquelle ils exhortaient l’Iran à « changer radicalement sa politique étrangère et à mettre fin aux hostilités ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *