10 ans après, la plupart des bourreaux d’Ilan Halimi z’al, sont libres

En 2006, l’assassinat après torture d’Ilan z’al, jeune Juif de 23 ans, avait secoué la communauté juive de France. 10 ans plus tard, le chef assassin Youssouf Fofana continue de provoquer depuis sa cellule et la plupart des autres bourreaux d’Ilan z’al sont libres.

Si le principal bourreau d’Ilan Halimi z’al n’était pas incarcéré, il serait en Syrie dans les rangs de Daech, estime un grand policier dans le Figaro. «Youssouf Fofana a récemment promis qu’il allait fêter à sa manière les dix ans de la mort d’Ilan Halimi», a déclaré une source pénitentiaire. En 2012, Youssouf Fofana s’était filmé à l’intérieur de sa cellule, ce qui a donné lieu à une quinzaine de vidéos postées sur YouTube, où il développait une rhétorique antisémite et islamiste. Ces vidéos lui ont valu une condamnation de sept ans de prison supplémentaires pour «apologie du terrorisme». Youssouf Fofana recevrait du courrier de la part « d’admiratrices »…Il s’est également marié lors de sa détention avec une autre détenue.

La jeune femme qui avait servi d’«appât» et attiré Ilan Halimi z’al dans le traquenard qui lui a coûté la vie est sortie de prison en septembre 2012 au bénéfice d’une libération conditionnelle. Reconnue coupable de recel, elle est condamnée en correctionnelle à huit mois de prison ferme, assortis de quatre mois avec sursis.

La plupart des «ex-barbares» ont recouvré leur liberté. Condamné à 11 ans de prison, Yahia Touré Kaba, un des bourreaux d’Ilan Halimi z’al pendant 18 jours, a par exemple été relâché fin 2014. Le gardien de l’immeuble, Gilles Serrurier, qui avait fourni le local de torture était sorti de prison deux ans plus tôt.

Seuls quelques lieutenants de Youssouf Fofana seraient toujours en prison. Condamné à 18 ans, Jean-Christophe Soumbou, le ravisseur du jeune Juif, est emprisonné à Réau en région parisienne. Samir Aït Abdelmalek, qui avait tailladé la joue de l’otage d’un coup de cutter purge une peine de 15 ans de réclusion à Fleury-Mérogis. Jean-Christophe, qui avait brûlé vif le front d’Ilan avec une cigarette, a lui aussi été condamné à 15 ans de prison.

4 pensées sur “10 ans après, la plupart des bourreaux d’Ilan Halimi z’al, sont libres

  • Avatar
    14 février 2016 à 9 h 19 min
    Permalink

    Inconcevable .? justice à deux vitesses !!!

    Répondre
  • Avatar
    14 février 2016 à 9 h 33 min
    Permalink

    Ce sont les loi qui veulent ca

    Répondre
  • Avatar
    14 février 2016 à 9 h 35 min
    Permalink

    bonjour , shavoua tov , Mais ou ce trouve la justice et pour qui que veux telle dire , que l’académie Française nous l’explique que veux dire ce mots

    Répondre
  • Avatar
    14 février 2016 à 12 h 46 min
    Permalink

    Ils aurait ete libere en Israel avec l echange shalit c est mieu en France qui libere pas les assassins et n existe pas d echange

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *